09 83 49 55 00

Le jardins de topiaires

Remarquables, somptueux, facétieux, truculents, étranges, insolites… les adjectifs ne manquent pas pour qualifier les jardins de Séricourt et l’étonnante alchimie qu’y a apporté leur créateur,  Yves Gosse de Gorre.

Le label « Jardins remarquables » apporté à ce  parc étonnant en est d’ailleurs la preuve.

La chambre jaune

Créé en 1985, ce parc, d’aujourd’hui 7 hectares, est d’abord une pépinière. Yves Gosse de Gorre, excellent multiplicateur*, formé à l’École Supérieure du Jardin et du Paysage d’Anderlecht, en Belgique, est amateur de raretés botaniques. Son génie créatif va progressivement transformer la pépinière d’origine en un parc qui laisse s’exprimer son imagination foisonnante.

Situé au sud du Pas-de-Calais, le parc est installé en fond de vallée, une poche froide redoutable pour certains végétaux. Et pourtant, le résultat est fantastique.

Le jardin guerrier

Le jardin décline ses différentes pièces, toutes plus surprenantes les une que les autres : le jardin guerrier, la chambre jaune, le labyrinthe de graminées, la cathédrale de roses, sans oublier le jardin de topiaires, nous invitent au voyage et à la rêverie.

Ces jardins racontent des histoires à l’image de la chambre jaune, élément central du jardin, qui symbolise le début de la vie. L’arabesque de buis dorés posés sur un lit de graviers est une merveille : sa fluidité nous emporte, sa sobriété nous hypnotise.

Yves Gosse de Gorre s’est fortement inspiré des jardins à la française dont il a su rendre lisible l’incroyable force des éléments géométriques, tout en les revisitant afin de nous les rendre éminemment contemporains.

La cathédrale de roses

* Yves Gosse de Gorre a été plusieurs fois primé pour ses obtentions : Ajuga reptans « Purple Torch », Mukedenia rosii, Geranium « Claudine Dupont », Epimedium x perralchicum « Frohnleiten ».