09 83 49 55 00

Fleurs-de-ValerianeSes origines 

Appartenant à la famille des Valérianacées, la Valériane officinale est également connue sous le nom de Valériane à petites feuilles, Valériane des collines, Guérit-tout ou encore d’Herbe aux chats.

Cette dernière appellation est due à l’attirance de ces félins pour la forte odeur de son feuillage. La valériane est originaire de l’Asie du Nord et de l’Europe.

Feuilles-de-ValerianeSavoir l’identifier 

Plante vivace à croissance rapide, s’épanouissant pleinement dans les milieux humides où elle peut y atteindre une hauteur supérieure à un mètre et demi, elle se plaît dans les milieux ensoleillés et semi-ombragés.

La Valériane est reconnaissable grâce à son feuillage caduc profondément divisée en folioles dentées. Ses feuilles de couleur verte sont opposées sur une tige creuse dressée et cannelée.

La plante est d’autant plus remarquable de mai à août grâce à ces petites fleurs parfumées, mellifères de couleur rose ou blanche réunie en ombelles. Le fruit est un akène ovale surmonté d’une partie plumeuse. Elle reste cependant identifiable toute l’année, grâce à son rhizome vertical gris-jaune recouvert de longues racines épaisses.

Utilisée à des fins médicinales 

Le rhizomeValeriane-Valeriana-officinalis de Valériane est depuis longtemps utilisé dans la pharmacopée.

Il est toujours employé à ce jour dans la fabrication de certains médicaments. Cette plante est aujourd’hui cultivée en Europe, environ 1200 tonnes de racines sèches sont extraites chaque année ce qui représente 400 hectares de cultures dont plus de 50 sur le territoire Français.

Les remèdes à base de Valériane permettraient de limiter les troubles nerveux et les crampes, mais ils sont également utilisées en cas d’insomnie, de surmenage intellectuel, de fatigue ou encore comme antidépresseur. Cette plante est également utilisée dans le cadre du sevrage tabagique. En infusion elle permet d’améliorer la qualité du sommeil et diminue le temps d’endormissement.

Sources : http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/dico/d/medecine-valeriane-11229/ ; http://nature.jardin.free.fr/vivace/ft_valeriana.html ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9riane_officinale ; http://larodz.chez-alice.fr/plantes/valeriane.html