09 83 49 55 00

Terme d’origine anglo-saxonne qui signifie « paillis » en anglais. Il s’agit d’une technique de tonte sans ramassage de l’herbe.

Pour réussir un mulching, il est nécessaire de :

  • ne pas couper l’herbe à plus d’un tiers de sa hauteur  ;
  • tondre régulièrement (environ toutes les semaines) ;
  • tondre quand l’herbe est sèche ;
  • s’assurer de la propreté du matériel de tonte.

Cela permet un gain de temps moyen de 30 %, sans produire un besoin d’élimination ou de stockage de l’herbe, tout en fertilisant naturellement la pelouse. L’herbe coupée permet de garder l’humidité dans le sol et donc de le protéger de la sécheresse.

Attention cependant à ne pas utiliser exclusivement cette technique à chaque tonte, car l’herbe broyée se dégrade difficilement dans se sol. Une épaisseur trop importante de mulch entraine l’apparition d’un feutre qui étouffe l’herbe et l’empêche de respirer. Cela favorise l’apparition d’adventices ou de mousse.

L’idéal est donc d’alterner tontes mulching et tontes avec bac de ramassage.

Sources :