09 83 49 55 00

« Manifestation de la vie. Le jardin est constitué d’êtres en mouvement (plantes, animaux, humains) mais aussi de matériaux en mouvement (pluie, érosion, détritisme). Le jardin traditionnel vise à modérer ou à éliminer l’ampleur des mouvements. Pour y parvenir il multiplie les dépenses d’énergies contraires aux énergies en place. Le Jardin en Mouvement interprète et exploite les énergies en place. Il tente d’aller le plus possible avec, le moins possible contre. »

Abécédaire pour une écologie humaniste

Gilles Clément, Louisa Jones

in « Une écologie humaniste » – Éditions Aubanel – 2007