09 83 49 55 00

Manoir-EyrignacLes jardins du Manoir d’Eyrignac sont situés à Salignac-Eyvigues, dans le Périgord noir (région Aquitaine), non loin des grottes de Lascaux et de Sarlat. Des volumes de topiaires font la spécificité des lieux : sculptures végétales, chambres de verdure, broderies de buis, parterre à la française, etc. La diversité des formes est en harmonie avec les lignes architecturales du manoir et du domaine naturel préservé de 200 hectares qui l’entoure.

Ces jardins mêlent l’équilibre classique et structuré des jardins français avec les mouvements et la fantaisie de la Renaissance italienne. Classés « Jardin remarquable », ils font également partie de l’association « Les Plus Beaux Jardins de France ».

L’histoire du site

Appartenant à la même famille depuis 500 ans, les Jardins Français du Manoir d’Eyrignac ont vu se succéder 22 générations.

Détruit par les troupes du grand Condé au XVIIème siècle, le premier Castel datant du Haut Moyen-âge fut reconstruit par Antoine de Costes de la Calprenède sur les ruines de l’ancien repaire noble.

Les premiers jardins furent conçus au XVIIIème siècle, à l’initiative de Louis-Antoine Gabriel de la Calprenède (arrière petit fils d’Antoine). Ces Jardins à la Française furent complètement remaniés au XIXème siècle où ils devinrent jardins anglais comme la plupart des autres parcs botaniques.

En 1964, le père de l’actuel propriétaire redonna vie aux jardins à la française d’Eyrignac, en s’inspirant sur le terrain de toutes les traces de l’ancien jardin : murets, escaliers, ancien bassin … , et redessina lui-même le jardin.

En 1986 l’ouverture au public correspond au classement comme monuments historiques du manoir et des jardins. Ils accueillent aujourd’hui près de 80 000 visiteurs chaque année.

Plan_EyrignacOrganisation et description

Le domaine est constitué de sept jardins :

  1. Les Sculptures Végétales
  2. La Pagode Chinoise
  3. Le Manoir d’Artaban
  4. Le Jardin Français
  5. Le Jardin Fleuriste et le Jardin Potager
  6. Le Jardin des Sources et les Prés Fleuris
  7. Le Jardin Blanc

 

sculptures-végétalesLes Sculptures Végétales 

L’art topiaire est omniprésent dans ce jardin, il est composé de volumes et de perspectives végétales brodées : cônes de buis, ifs à plateaux, spirales, boules, arabesques… Toutes les tailles sont réalisées à la cisaille à main, au cordeau et au fil à plomb afin d’obtenir une géométrie parfaite.

pagode-chinoiseLa Pagode Chinoise

Au XVIIIème siècle, l’arrivée de la mode chinoise influence le jardin. Les importations de Chine sont régulières.  La mode est à la copie de pagodes ou de ponts de laque rouge dans les jardins. Pour rappeler cette vogue, une Pagode Chinoise est installée au bout de l’Allée des Charmes et le Torii marque l’entrée du Jardin Blanc. Le rouge s’harmonise avec le vert des végétaux, la pagode est un point focal au bout de l’allée.

jardins-françaisLe Manoir d’Artaban et le Jardin Français

Le Manoir, date du XVIIème siècle, il prend place au cœur même des jardins, dans une cour fermée au sol de sable jaune, rappel de la couleur de sa façade. Deux pavillons, situés aux deux angles opposés, accompagnent la demeure principale.

A Eyrignac, le Jardin Français a été créé un siècle après le Manoir. Il se caractérise par le dessin géométrique des tailles en topiaires. Le reste du jardin est un mélange de style franco-italien que l’on apprécie en se promenant.

jardin-potagerLe Jardin Fleuriste et le Jardin Potager

Ces espaces sont des nouveautés de l’année 2013. Univers poétiques, sources de vie et de couleurs, composent au fil des années un ensemble de scènes ornementales et champêtres, mariées harmonieusement à la puissance et à la rigueur des Jardins verts.

Le Jardin des Sources et les Prés Fleuris 

Patrick Sermadiras, actuel propriétaire d’Eyrignac, trouve l’inspiration du Jardin des Sources dans la poésie naturelle des lieux et l’esprit structuré des Jardins à la Française. L’allée principale qui le traverse, ordonne subtilement les points d’intérêt en un cheminement : la transition des haies vives et champêtres, les percées multiples vers la nature, l’invitation au choix gourmand des variétés fruitières.

jardin-blanc-eyrignacEspaces naturels qui trouvent leur place dans un environnement champêtre et libre, les Prés Fleuris, riches de fleurs annuelles et bisannuelles cultivées dans le respect de leur cycle de vie constituent un refuge faunistique idéal.

Le Jardin Blanc

Le Jardin Blanc signe de pureté, mêle harmonieusement perspective et plantes taillées comme des sculptures, et joue avec sa couleur de base : le blanc et les camaïeux de vert. Quand au jeu d’eau des 5 bassins, ils  apportent son et mouvement.

Sources :

  • Parcs et Jardins en Europe de Ehrenfried Kluckert, édition Könemann
  • www.eyrignac.com
  • www.sarlat-tourisme.com