09 83 49 55 00

Le mot paradis est issu du grec ancien parádeisos en référence au jardin d’Éden. Dans l’Antiquité le Jardin s’appelait Paradis.

Situé dans  la cité médiévale de Cordes sur Ciel, le Jardin des Paradis est créé en 1998 par Eric Ossart et Arnaud Maurières qui y écrivent une nouvelle page de l’histoire de ce lieu.

« Suivant notre passion pour la Méditerranée, c’est à la source même de son histoire que nous avons puisé notre inspiration : nous avons créé un Paradis. »

Des scènes multiples et variées

Ce jardin très ouvert, est constitué de plusieurs terrasses et enclos d’ambiances différentes.
La grande diversité des végétaux, souvent exotiques,  y exprime toute sa beauté grâce aux couleurs et aux graphismes insolites.
La première terrasse met en scène la symbolique du cloître dans lequel l’eau est très présente. Sur une autre terrasse, différentes variétés de bananiers  prodiguent une ombre agréable aux visiteurs. Plus loin, on découvre un potager où poussent des légumes oubliés. De nombreuses surprises jalonnent le parcours du visiteur avec notamment la découverte de plantes aromatiques ou de roses anciennes aux parfums insolites.
Lors des fêtes d’été, des tapis de soie et de laine font écho aux tapis de fleurs des enclos et des « paradis ». Clin d’œil au Jardin d’Orient, on invite le visiteur à se déchausser avant de marcher sur les tapis.

La symbolique de l’eau

Que serait un jardin sans la présence de l’eau ?
L’eau est présente sous différentes formes : dynamique, stagnante, jaillissante… La présence de l’eau au Jardin des Paradis est citée en référence dans maints ouvrages et jardins, comme le  Jardin d’ Eden du château du Colombier. L’eau représente la vie, le contact avec l’au-delà.

Les relations du public au jardin

Aménagements insolites, des parloirs aménagés permettent aux visiteurs de partager un moment unique de convivialité et d’échange accompagné par le chant des grenouilles.
Sur la dernière terrasse on trouve des hamacs qui invitent à la détente et au repos. Il y règne une ambiance orientale et intimiste avec de petites constructions, dont l’architecture fait penser aux dentelles de pierre des jardins Hispano- Mauresques.

Un lieu de culture

Le Jardin des Paradis s’inscrit dans la lignée du Jardin de Chaumont sur Loire où s’exposent régulièrement des œuvres d’artistes. Par ailleurs, le Jardin des Paradis accueille des concerts de musique comme en 2011 où les  Archers Aveugles ont fait danser les fleurs. Enfin la collection de graines venus du monde entier éveille la curiosité des petits et des grands.

Ce jardin a été labellisé Jardin Remarquable  par le ministère de la Culture en 2004 et fait parti des sites labellisés Tourisme et Handicap.

Ce jardin est un lieu unique où règne un équilibre entre la faune et la flore.
Sous le soleil du Tarn, il permet de se faire une idée de ce qui pourrait bien être le paradis.

Sources:

www.parcsetjardins.fr
www.jardindesparadis.eu
www.maurieres-ossart.com
Les jardins de Ossart et Maurière L’art de vivre dehors, éditions du Chêne