09 83 49 55 00

« Le jardin médiéval, ou celui de la Renaissance, reste un espace clos de murs, étroitement associé au bâtiment, abbaye ou château, et conçu comme un îlot de civilisation, de raffinement ou de plaisir au milieu d’un territoire inorganisé, chaotique, et perçu à priori comme hostile et menaçant. Avec l’influence des modèles italiens, le jardin va désormais s’ouvrir sur le paysage environnant par des jeux de perspectives axiales ou latérales, exploitant la déclivité naturelle du site et associant visuellement à la composition les espaces naturels ou semi-naturels extérieurs à son emprise. »

Pierre-André Lablaude, Architecte en chef des monuments historiques et spécialiste de la restauration des jardins historiques

in Les Jardins de Versailles, Éditions Scala – 2010