09 83 49 55 00

« Ensemble majeur que l’on foule au pied. Sous nos climats, l’herbe multiple exprime la plus haute diversité de notre flore (sous les climats tropicaux, cette diversité est mieux représentée par la strate arborescente).

L’herbe s’oppose au gazon : surface uniforme considérée comme support mécanique ou visuel. Le jardin traditionnel sépare les bonnes et les mauvaises herbes. Pour le Jardin en Mouvement l’herbe n’est ni bonne ni mauvaise. Elle est. »

Abécédaire pour une écologie humaniste

Gilles Clément, Louisa Jones

in « Une écologie humaniste » – Éditions Aubanel – 2007