09 83 49 55 00

« Capacité à voir (à entendre, goûter, sentir etc.). L’étonnement naît d’un décalage entre ce qui est attendu et ce qui survient. Au jardin, les décalages de cette nature apparaissent tout au long de l’année. On ne peut pas s’en aviser. On peut au contraire s’y intéresser. La capacité à voir (à s’étonner) coïncide avec la curiosité. La faiblesse d’un jardinier ne viendrait pas d’un excès de curiosité mais d’un défaut d’étonnement. »

Abécédaire pour une écologie humaniste

Gilles Clément, Louisa Jones

in « Une écologie humaniste » – Éditions Aubanel – 2007