09 83 49 55 00

« Optimum de végétation.

Équilibre floristique et faunistique vers lequel tend un milieu livré à lui-même. Le niveau climactique d’un sol ordinaire sous climat tempéré est une forêt. Celui d’un sommet alpin est une prairie fleurie.

L’île Derborence (cf. Parc Matisse à Lille) évolue vers une forêt composite issue d’un brassage planétaire, climax des boisements futurs. »

Abécédaire pour une écologie humaniste

Gilles Clément, Louisa Jones

in « Une écologie humaniste » – Éditions Aubanel – 2007