09 83 49 55 00

Définition :

Processus spontané, régit par des règles simples (pouvant être très difficilement lisibles), qui produit une structure reconnaissable. Les entrées de ville commerciales dont la création n’est revendiquée par aucune autorité, en sont un exemple (leur développement s’explique par la recherche de visibilité, de terrain à bas prix, et pour les communes qui sont mises en concurrence par les entrepreneurs, de taxes professionnelles). Les tissus auto-organisés ont une structure simple, au-delà de l’apparente complexité que leur donne leur aspect chaotique.

Ces processus tendent à homogénéiser spatialement la ville et à réduire sa complexité, ce qui diminue l’efficacité de son fonctionnement.L’auto-organisation peut aussi être positive, dans le cas de constitution de districts industriels par exemple. L’action publique peut chercher à s’appuyer sur elle ou à l’orienter.

(Voir aussi : Centralité, Composition urbaine, Étalement urbain, Externalité, Gentrification, Métropolisation, Patrimonialisation, Paysages, Ville )

Tewfik Guerroudj, architecte, urbaniste

in Petit vocabulaire de l’urbanisme